Et oui, n'en déplaise à Marie, nous sommes encore sortis en mer ce dimanche, avec nos amis qui ont un bateau et un autre couple dont mon zhom connait le zhom, vu qu'ils se voient sur les chantiers. Encore une magnifique journée; nous sommes retournés là

plage

à l'ilot sable blanc, qui était encore plus découvert que les autres fois; il y avait une très longue langue de sable qui allait vers le platier, domaine des oiseaux noirs et blancs. 

oiseaux 1

qui se sont envolés à mon approche: merveilleux spectacle

envol oiseaux

et un vol gracieux d'aigrettes blanches

aigrettes

et là, je sais que certaines vont me maudire (non, non Luluanis, je retourne pas le couteau dans la plaie), mais il faiait tellement chaud, qu'on ne tenait ni sur la plage, ni sur le bateau, d'ailleurs ont a pris l'apéro dans l'eau, et on y restés jusqu'au moment de partir.

apero

Alors oui Marie, j'ai été égoïste, oui je n'ai pensé ni à la crise, ni aux démunis, juste au plaisir d'être entouré d'amis, mais cette journée soupape de sécurité, nous a fait un bien immense, juste pour recharger les batteries pour affronter une nouvelle semaine, où on sent la tension monter, en vue du 19, jour où la grève générale devrait recommencer.

En attendant, je vous souhaite

tdcyaj4u